Last Things - PerformanceHome.html
HomeHome.html
FilmsFilms.html
PhotographiesPhotographies.html

LAST THINGS

2013 - 50 min - Performance vIdéo &  musique Live

Prod. : AirRythmo / Festival Côté Court, Pantin


VOIR TRAILER LAST THINGS


Un jour, quelque part après la fin du monde, le dernier homme s’éveille.

Dans la salle de cinéma, les voix des fantômes s’élèvent : les musiciens parlent et jouent pour le dernier homme, le guident dans son dernier voyage.

Sur l’écran celui-ci leur répond, part en quête d’une image perdue, hanté par des chants, des réminiscences, les bruissements du monde disparu.

Entre l’écran et la scène, musiques et sons circulent, le personnage projeté dialogue avec les musiciens présents dans la salle.

La perception du spectateur se trouble, les espaces réels et virtuels s’entremêlent : le totem de la forêt magique sonne à l’unisson du rythme des percussions live, le dernier homme écoute les mots du poète Langston Hughes prononcés depuis la salle, les improvisations des performers déclenchent l’apocalypse d’images qui éclatent dans le noir. Les frontières entre projection et spectacle vivant s’estompent.


One day, somewhere, after the end of the world, the last living man wakes up. In the movie theatre, voices of ghosts can be heard : the musicians talk and play for the last man, leading him on his last trip. On the screen, he answers, goes on a quest for a lost image, haunted by chants, memories and sounds of the former world. The borders between movie projection and live show start to vanish. Between the screen and the stage, music and sounds travel, the projected character talks with the musicians from the movie theatre. Virtual and reality mingle. The audience gets mixed up...hallucination is never far. The totem of the magical forest in the film sounds with the rhythm of the percussions played live. The last man listens to the poetry of Langston Hughes as told from the theatre, the improvisations of the performers seem to trigger the on-screen apocalypse exploding in the dark.